Nos conseils pour trouver un prêt personnel moins cher

Comment trouver un prêt personnel pas cher ?

Faire un prêt personnel est très simple de nos jours. Il suffit juste de quelques clics sur une banque en ligne et vous obtenez directement votre nouveau crédit !  Malheureusement beaucoup de personnes contractent un prêt personnel lorsqu’ils doivent faire des dépenses urgentes pour lesquelles ils n’ont pas immédiatement l’argent nécessaire. Une chaudière cassée, une voiture défectueuse ou un toit qui fuit : tout cela peut aboutir à choisir les mauvais partenaires financiers.

Mais comment savez-vous quel prêt choisir ? Et comment vous assurez-vous que vous n’emprunter pas à un taux élever ? Voici une série de conseils qui pourront certainement vous aider

1. Votre crédit est-il vraiment nécessaire ?

Demandez-vous toujours s’il est vraiment nécessaire de contracter un prêt personnel. Un prêt n’est pas gratuit et vous devez rembourser le montant emprunté et les intérêts. Il n’est pas facile de reporter la réparation de la voiture que vous utilisez pour vous rendre au travail tous les jours. Si, par contre, vous voulez partir en vacances sans avoir l’argent nécessaire, il est plus sage d’épargner plutôt que d’emprunter.

2. Évitez les taux d’intérêt trop élevés

Il y a un écart assez important entre le prêt personnel le moins cher et le plus cher. Pour savoir quel prêt est le plus avantageux, vous devez comparer le taux annuel effectif global (TAEG) des différents prêts. Le TAEG comprend à la fois les intérêts et tous les autres frais (tels que les frais de dossier).

Il existe une multitude de comparateurs de prêts personnels en ligne, comme par exemple celui-ci, qui peuvent vous aider à faire une nouvelle demande de crédit. De cette façon, vous pourrez comparer les taux et voir les mensualités que vous devrez payer pour le montant que vous désirez. Un comparateur de crédit est mieux qu’un simulateur car il vous propose les taux de plusieurs banques.

3. Les crédits affectés

Vérifiez si vous n’êtes pas admissible à un prêt qui finance des investissements très précis. C’est le cas, par exemple, des prêts pour l’achat d’une voiture (prêt auto), pour la rénovation d’une maison (prêt rénovation) ou pour des investissements économes en énergie (prêt énergie). Ces prêts spécifiques sont nettement moins chers. On les appelle les crédits affectés.

En 2018, pour un prêt voiture, il est possible de trouver un taux au alentour de 1% au lieu d’un prêt personnel au alentour des 5%. Je vous laisse calculer la différence mais c’est un gain important sur toute la durée du prêt.

4. Durée du financement

Si vous contractez un prêt, vous devez toujours chercher le bon terme. C’est parfois un équilibre difficile. Avec une courte durée, vous payez moins d’intérêts à la fin du financement, mais le montant du paiement mensuel est plus élevé. À plus long terme, le versement mensuel diminue, mais vous devrez éventuellement rembourser plus d’intérêts. Particulièrement avec le prêt personnel – où les pourcentages de coût sont généralement plus élevés qu’avec d’autres prêts – il est donc plus coûteux lorsque le terme augmente inutilement.

En 2018, les taux sont vraiment très bas. Ce qu’il veut dire que le montant total des intérêts ne sera pas si énorme dans le cas où vous prenez plus de mensualités. Ceci est surtout intéressant pour les crédits affectés.

5. Votre banque est peut-être votre amie

Votre banque (celle de votre compte courant) vous connait très bien. Si vous avez une stabilité financière assez stable et que vous êtres client depuis longtemps, elle pourrait vous proposer un taux attractif. Généralement, c’est du donnant-donnant. Elle vous demandera certainement de souscrire à une assurance ou un autre produit financier. A voir donc si cela est avantageux !

En conclusion, comparer les banques et courtiers et surtout vérifier si un crédit affecté ne pourrait pas être envisageable !